Wine & heritage

Gavioli et Giacobazzi : un musée dans la cave

À Nonentela, entre Modène, terre du Lambrusco et Bologne, métropole de près d’un million d’habitants se trouve un modeste bâtiment où l’on découvre l’histoire de deux familles dans l’industrie viti-vinicole depuis plus de 100 ans qui jadis décidèrent de s’associer.

Pour un initié (ou pas?) à la vinification moderne, se ballader à l’intérieur de ce petit musée et découvrir d’anciennes machines et outils utilisés pour produire le vin des aïeux, c’est plutôt -très- sympa. On parcourt 200 ans d’histoire, 200 ans d’amélioration des outils de viticulture et de vinification et on réalise très rapidement que la célèbre formule de Lavoisier prend ici tout son sens  « Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme ».

Erafloir en bois
Erafloir
Bouchons de lièges
Machine à former les bouchons de liège
Ancien filtre à vin
Filtre à vin

Extra de la visite : Giacobazzi étant grand fan de F1 et ami d’Enzo Ferrari, on a le privilège de découvrir, imbriqué entre les vieilles machines et la cave à vin, un espace où sont entreposés d’anciens et précieux modèles de F1.

S’ensuit alors la visite de la cave pour enfin finir sur la dégustation du maître Lambrusco, pétillant bonhomme régnant en prince sur cette région du nord de l’Italie, Emilia-Romagna.

À Modène, le Lambrusco, vin éponyme de la variété se décline en trois appellations -DOC :

* Lambrusco di Sorbara, le plus light des trois, mixe arômes floraux et petites baies rouges.

* Lambrusco Grasparossa di Castelvetro, présente plus de densité, de couleur et de tannins.

* Lambrusco Salamino di Santa Croce, plus structuré est un mix des deux précédents tout en possédant sa propre personnalité.

Mais si l’on se convainc que la rareté fait la beauté, le joli produit à ne pas manquer à la Gavioli Antica Cantina est le Lambrusco Methodo Classico. Un Lambrusco, vous l’aurez compris non pas produit selon la Méthode Charmat telle 95% des vins ici mais selon la Méthode Traditionnelle dite Champenoise. Le vin dégusté est un millésime 2012, embouteillé en 2016. Au nez se dévoile de jolis arômes d’agrumes. En bouche s’ajoutent de petites notes de fleur d’oranger et de cire d’abeille. C’est crémeux, c’est persistant et c’est diablement agréable. J’en reprendrai, s’il vous plaît!

Pupitres
Pupitres du Lambrusco Methodo Classico

 

Lien utile : https://gaviolivini.com/en/home

Credit photos : myself

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s