Life Stories

Queenstown : un séjour au paradis

*Queenstown, dans la région de Central Otago, est une ville du Sud de l’île du Sud de la Nouvelle-Zélande située le long du lac Wakatipu offrant des scènes magnifiques dignes des meilleurs cartes postales. 20 000 petits chanceux y ont aujourd’hui posé leurs valises. Petit paradis des amoureux de la montagne et des paysages majestueux qui l’accompagnent.

Lac Wakatipu
Vue sur le lac Wakatipu, Queenstown

Royaume du Pinot Noir, la région de Central Otago possède un vignoble de 2 000 hectares dont 1 500 hectares alloués au Pinot Noir, le reste étant majoritairement concentré autour de cépages blancs : Riesling, Gewurzstraminer, Pinot Gris puis Chardonnay et Sauvignon Blanc.

Le style de Pinot Noir produit ici bas est aisément reconnaissable tant il est différent de celui de Bourgogne. Pour être tout à fait honnête, j’ai été très suprise lors de mes premières dégustations. Impossible de retrouver la subtilité et la légèreté de notre bon Pinot Noir Bourguignon. Failliblement arrivée ici-bas remplie d’attente, trop heureuse à l’idée de goûter à la délicatesse d’un Pinot Noir, sensation qui me manque terriblement dans ce nouveau monde où le vin rouge corsé est roi.

Sachant évidemment que terroir et vinification ont un impact considérable sur un vin, je fus néanmoins -je dois l’avouer- destabilisée de goûter un Pinot Noir si dense, charnu et caractériel. Tout ou presque l’oppose à son grand frère bourguignon – ou plutôt à sa grande soeur car je l’imagine bien telle une jolie dame élégante et raffinée.

En revanche, je suis maintenant tout à fait excitée à l’idée de goûter un Pinot Noir allemand et un autre d’Oregon. Réunir et déguster la même variété issue de différentes régions à l’aveugle est quelque chose de super palpitant à organiser. On se la fait quand cette blind tasting ?

Mon voyage dégustatif commence à Quartz Reef, célèbre en Nouvelle-Zélande pour produire un vin pétillant fait selon la méthode champenoise traditionnelle, bonne alternative à un Champagne lorsque l’on a un budget riquiqui.

Agréable dégustation conduite par l’humble et talentueux winemaker, Rudi Bauer. Le domaine possède 30 hectares en viticulture biodynamique depuis 2002. Fait intéressant à noter car ce n’est pas ce qu’il y a de plus commun en Nouvelle-Zélande.

Rudi Bauer Quartz Reef
Rubi Bauer, Winemaker of the year in 2010
20180124_100031
Degustation des Pinots

Coup de coeur pour le Pinot Noir 2016 aux beaux arômes de cerises fraîches, fruité, léger et séduisant et aux tannins doux et fondus ainsi que pour le Pinot Gris 2016, vin sec – enfin un Pinot Gris sec! Il faut dire que les Kiwis sont férus de vin sucré. Ce vin fermenté en barrique et resté sur lies pendant 9 mois possède une belle matière, parfait équilibre entre richesse et souplesse. So far, l’un des meilleurs Pinot Gris que j’ai pu déguster en Nouvelle-Zélande.

Seconde winery visitée : Mount Difficulty. Total changement d’ambiance, vue spectaculaire sur les vignes, restaurant et bar autour du cellar door. Tout un (joli) business.

IMG-20180103-WA0017
Mount Difficulty winery
Mount Difficulty winery
Terrasse en face du cellar door
Vignes Mount Difficulty
Vignes Mount Difficulty

Ici, je déguste deux Pinots Noir millésimes 2014 et 2016, typiques de la région, ils sont bigs, chaud, aux notes de framboises et de clous de girofles. Mon palais a du mal à emmagasiner. Pas fan. En revanche, moi qui ne raffole pas de vins sucrés, je reconnais tout à fait le potentiel du Chenin Blanc 2017, 33 g/l de sucre résiduel possédant un joli nez d’ananas, melon. Pêche et abricot en bouche et belle longueur acidulée. Bel équilibre également pour le Riesling 2016, 42 g/l de sucre résiduel, subtiles fleurs sur le nez et parfaite harmonie entre sucre, acidité et arômes.

Troisième winery visitée Kinross. Passage obligée si l’on veut déguster les vins de Valli qui ne possède pas de cellar door à proprement dit. Dégustation de cinqs Pinots, 4 noirs, 1 gris issus de 5 différentes parcelles.

Valli
Valli
Pinots Valli
Dégustation de Pinots de la winery Valli à Kinross
  1. Valli Gibbston Pinot Gris 2016 : Nez très ouvert sur de jolies fleurs, agréablement texturé, belle longueur en bouche.
  2. Valli Waitaki Pinot Noir 2015 : Le plus light de tous, certainement celui qui ressemble le plus à un vin de Bourgogne. Nez à dominante epicée et champignons. Rondeur et fruits rouges en bouche mais tannins râpeux et agressifs.
  3. Valli Bannockburn Pinot Noir 2016 : Fruits rouges dominent au nez et en bouche. Corps riche et souple à la fois. Manque peut-être un peu de longueur mais tout de même celui que j’apprécie le plus de tous à boire rapidement.
  4. Valli Gibbston Pinot Noir 2016 : Admirable complexité du nez où se mêlent épices, baies rouges et fruits noirs telle que la myrtille. En revanche, palais un peu décevant.
  5. Valli Bendigo Pinot Noir 2016 : Joli nez également. Tannins rapeux mais belle matière, vin qu’il serait bon d’oublier en cave quelques années.

Fin des visites pour aujourd’hui, je reprends mon itinéraire dégustatif le lendemain. Manque de chance, beaucoup de wineries ont les portes closes. En cause : nous sommes début janvier, c’est la période des fermetures annuelles.

Next stop, Chard Farm. Située sur les flancs montagneux de la vallée de Gibbston, cette winery a certainement l’un des plus jolis cadres.

Vallee de Gibbston
Vue spectaculaire sur la route de Chard Farm
Vignes de Chard Farm
Vignes de Chard Farm

Reçue par une charmante dame, je déguste 5 Pinots noirs, 1 Chardonnay et 1 Riesling. Très belle suprise, les vins sont admirablement bien faits. Tous les Pinots noirs, à l’exception d’un trouvent grâce à mes yeux -et ce n’est pas facile! Mention spéciale pour The Tiger Pinot Noir 2014 au nez très ouvert sur des petites baies rouges et noires, à la bouche élégamment boisée et fruitée et aux tannins souples. Pour 69 dollars néo-zélandais, j’achète!

Gros coup de coeur également pour le Riesling 2016, 15 gr/l de sucre résiduel, 11,5% d’alcool. Joli vin au nez subtil et délicatement citronné et floral. Une bouche ample, une belle longueur et un parfait équilibre entre sucre et acidité; le tout accompagné par d’agréable notes d’ananas et de fleurs blanches. Là encore, j’achète et à petit prix : 25 dollars néo-zélandais.

Cellar door de Char Farm
Cellar door de Charm Farm

Toujours dans la vallée de Gibbston, je décide de faire un stop pour déguster les vins de Peregrine mais là changement total de standing, pas un seul des vins proposés ne mérite de dire des choses agrèables alors bon je préfère ne rien écrire de plus si ce n’est que oui le cellar door est super joli mais non ca ne suffit définitivement pas à épater.

Peregrine winery
Chai de Peregrine ouvert sur le cellar door

Dernier stop de la journée, Amisfield dont j’avais entendu pas mal de jolies choses sur le restaurant mais pas tellement sur les vins. Finalement, aucun regret pour cette dégustation de 4 Pinots Noirs et 1 Pinot Gris. J’ai plus que savouré leur RKV Reserve Pinot Noir 2014. Vous vous rapellez des caractéristiques du Central Otago Pinot Noir citées plus haut ? Eh bien ici, on est en plein d’dans. Nez tres expressif, fruits noirs, épices; bouche gourmande et savoureuse, belle ampleur et persistance, superbe structure. Magnifique vin à garder en cave quelques années.

Amisfield RKV Reserve Pinot Noir 2014
Amisfield RKV Reserve Pinot Noir 2014, le precieux

Voilà, ce fut tout pour cette journée bien remplie. Le lendemain, the last but not the least, direction Wanaka à 1h de Queenstown pour l’une des plus célèbres winery de Central Otago, Rippon.

Dégustation conduite par un frenchie (quand je vous dis qu’on est partout ^^) d’un Osteiner 2017 – première fois que je déguste cette variété en NZ – d’un Sauvignon blanc 2016, d’un Pinot Noir 2013, d’un Riesling 2016 et d’un Gewurztraminer 2017. Tout est sympa, rien est excitant. Un tantinet déçue pour une winery d’une telle renommée. Un dommage aussi pour la dégustation imposée : faire tout ça de route pour déguster un seul Pinot Noir, j’en suis restée sur ma fin (faim? soif!)

Enfin, le cadre avec sa vue sur le lac Wanaka est à couper le souffle. Pas étonnant que le site soit prisé pour les réceptions de mariage. Si j’en ai pas eu pour mon palais, au moins j’en ai eu plein les yeux.

Vignes de Rippon
Vignes de Rippon
Lac Wanaka Rippon winery
Domaine et vignes de Rippon. Lac Wanaka

Après deux journées et demi passées à Queenstown, je repars avec plein de jolis souvenirs – ainsi qu’avec quelques bouteilles dans la valise. Cette région a énormément à offrir, tant au niveau vin que nature. J’ai définitivement eu un réel coup de coeur pour ce petit paradis. Un jour, je reviendrai. Quant à vous, un conseil, allez-y!

Queenstown Remarkables
The Remarkables, Queenstown

 

Sources :

https://www.nzwine.com/en/our-regions/central-otago/

Liens utiles :

http://www.quartzreef.co.nz

http://www.mtdifficulty.nz

https://valliwine.com

http://www.chardfarm.co.nz

http://www.peregrinewines.co.nz

https://amisfield.co.nz/wines/story

http://www.rippon.co.nz

Credit photos : myself

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s