Vignes Sauvignon
Viti-vini focus

Malbourough et le Sauvignon blanc : toute une histoire.

Lorsque les premières vignes de Sauvignon blanc furent plantées à Malbourough, qui aurait pu imaginer l’ampleur que prendrait cette variété en terre néo-zélandaise ?

Aujourd’hui, il s’agit de la variété la plus plantée en Nouvelle-Zelande : 20 000 hectares à Malbourough, 23 000 hectares sur tout le territoire représentant 60 % des surfaces viticoles du pays en 2011.  Laissez-moi donc vous expliquer pourquoi.

Pour faire court : le climat – parfait équilibre entre des nuits fraîches et des journées ensoleillées- et le sol unique de l’île, résultent en un Sauvignon blanc scandaleusement aromatique, limite obscène tant il s’offre avec immodestie à travers son bouquet aromatique mêlant a la fois fruits tropicaux -fruit de la passion, ananas- bourgeon de cassis, groseille, citrons -vert et jaune, (soyons fous. Ou gourmands.) poivrons verts, ou encore melon et nectarines. Tout ça sans compter, une touche de minéralité apportée par la constitution du sol.

Pas surprenant que la fête internationale du Sauvignon blanc célébrée tous les 3 ans soit établie à Malbourough. Maintenant si vous êtes prêt à tout savoir (ou presque) sur le pourquoi du comment, c’est par ici que ça se passe. Vous me suivez ?

Commençons par situer ce terroir-bijou. Dans l’hémisphère sud, Malbourough est située un peu au-dessus du 45 ème parallèle, soit 42 degrés sud de latitude positionnant la région kiff-kiff avec celle de Bordeaux.

Sa zone viticole est composée de deux vallées parallèles, Wairau et Awatere dont les rivieres éponymes sont separées par une chaîne de montagne. De ces rivières résulte un sol alluvionnaire dont les dépôts successifs participent à une parcellisation bien définie. En effet, plus on s’éloigne des rives, plus la charge en alluvion s’étire d’Est en Ouest. Spécificité du terroir tres intéressante car les vignes étant axées Nord-Sud pour un maximum d’ensoleillement, chaque rang de vigne subit alors une variation d’hétérogéinété de terrain impactant sur les arômes des raisins. Ainsi, on peut avoir sur la même parcelle, tantôt une expression végétale tantôt une expression tropicale. Cette mixité de profil permet ainsi d’obtenir une grande complexité aromatique. Mais ce n’est pas tout!

Une étude a montré que le taux de matière organique* (important pour le bien-être de nos précieuses vignes) dans les parcelles les plus riches étaient supérieurs a 5% tandis que la moyenne se trouve au alentours de 3%! Plus étonnant encore, une étude réalisée en 2007 par l’Université d’Auckland et l’UC Davis en Californie démontre que la teneur en arômes caractéristiques du Sauvignon blanc -IPMP : asperge, IBMP : poivron vert, 3MH : pamplemousse, agrumes et fruits exotiques, 4MMP : buis, genêt et pipi de chat (oui,oui vous avez bien lu)- dans les vins issus de Malbourough étaient tous très largement supérieurs a ses homologues overseas. Et devinez quoi ? On a aussi découvert des teneurs en azote assimilable* de l’ordre de 250-400 mg/L à la vigne. Indécent, j’vous dis!

Or quand on sait -grâce à notre regretté Dubourdieu- que l’azote assimilable à un lien direct avec l’expression des thiols variétaux*, on comprends mieux pourquoi ce Sauvignon raccole. Le terroir de Malbourough est définitivement plus qu’adapté à ce cépage, union parfaite où la main interventionniste de l’homme en est réduite a son minima. Notons néanmoins la particularité de la fermentation à la sauce kiwi : généralement aux alentours de 12-14 degrés -grâce à une fermentation à l’aide de souche de levures robustes- apportant ainsi une production élevée d’A-3MH (buis, fruits exotiques), molécule formée par ésterification* du 3MH étant 16 fois plus odorante que celle-ci (des arômes, des arômes, on veut plus d’arômes!)

Voilà moults raisons (parmi d’autres) qui expliquent le succès et la reconnaissance du Sauvignon blanc néo-zelandais. Neanmoins, le point suprenant de mon séjour fut de me rendre compte qu’un très grand nombre de néo-zelandais le boude. Trop expressif, trop vert, trop fruité, trop présent sur le marché, chacun en va de sa propre explication.

Mais vous, dites-moi, vous en pensez quoi ?

 

Lexique :

*Matière organique : ensemble hétèrogene de composés résultant de la décomposition de végétaux et d’animaux constituant la couche superficielle du sol. En moyenne, le sol viticole est constitué de 0,5 a 2% de matière organique.

*Azote assimilable : nutriments des levures, essentiel au bon déroulement des fermentations et qui plus est, riche en glutathion participant ainsi à l’augmentation du potentiel aromatique du vin. Cf. D. Dubourdieu qui, en 2002, mit en évidence le fait que les moûts les plus riches en azote étaient également les plus riches en glutathion. Notons que le taux recommandé/moyen en azote assimilable avant fermentation est de l’ordre de 150 mg/l.

*Thiols variétaux : composés volatils dont les molécules sont responsables des arômes d’agrumes, de fruits exotiques et de buis.

*Ésterification : (ici) réaction enzymatique entre acide et alcool au cours de la fermentation permettant la libération d’arômes dans le vin.

Sources :

https://www.nzwine.com/en/innovation/innovation-new-zealand-wine/the-science-of-sauvignon-blanc/

http://www.sauvignonnz.com

http://www.pagepressjournals.org/index.php/wine/article/view/ws.2014.4474

https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0950329307000237

https://www.vignevin-sudouest.com/publications/voyage-etude/australie-nouvelle-zelande.php [Pour aller plus loin, c.f. le compte-rendu de voyage réalisée en 2011]

http://www.mrc.org.nz

http://www.winescience.auckland.ac.nz/en/about/our-research/sauvignon-blanc-programme.html

http://www.wineanorak.com/thiolsandbeyond.htm

https://www.vignevin-sudouest.com/publications/fiches-pratiques/azote-viticulture.php

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s